Faculté Libre d'Astrologie de Paris (FLAP)

Le but de ce blog est lié à la création en 1975 du Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) . Il sera donc question des passerelles entre Astrologie et Université mais aussi des tentatives de constituer des enseignements astrologiques.
Constatant les lacunes des astrologues dans le domaine des
sciences sociales (hommes et femmes, structures
nationales et supranationales etc), la FLAP assurera à ses
étudiants des connaissances de première main et les plus
récentes qui leur serviront de socle pour appréhender
l'astrologie et en repenser les contours.
L'enseignement par le biais de vidéos est notre priorité. Cela
rejoint le phénoméne actuel du MOOC pratiqué désormais
par un grand nombre d'enseignants et qui ne se limite nullement à l'enregistrement des cours mais constitue un genre spécifique.
La Faculté Libre d'Astrologie de Paris est née la même année autour de trois femmes, Catherine Aubier, Jacqueline Belluc et Marielle Clavel (Garrel) qui constituent par leurs initiales ABC. Pendant 20 ans, des dizaines d'enseignants en astrologie se sont succédé, surfant sur une période de forte demande. Malheureusement, ces enseignements n'ont pas fait l'objet d'enregistrement. Nous accueillons dans ce blog divers enseignants comme on le faisait dans la tradition de la FLAP, de tous horizons, comme Didier Geslain, Jacky Alaïz, Daniel Cobbi, qui nous ont autorisé à filmer leurs interventions. Nous y a ajoutons, à titre de cours magistraux les exposés données à Bordeaux, depuis 2008, dans le cadre de l'Atelier d'Astrologique d'Aquitaine dirigé par Josette Bétaiolle. Nous accueillons également divers cours d'astrologie à l'instar de la chaîne astrologique Valérie d'Armandy sur You Tube
NB Les vidéos antérieures à 2013 ne sont plus en ligne sur ce blog. Elles ont été transférées sur la chaîne Jacques Halbronn YOU TUBE ou sur les Archives Vidéo de Teleprovidence


FAITES UN GESTE DE TEMPS EN TEMPS POUR NOS CHAINES ESOTERIQUES

Soutenez TELEPROVIDENCE. Si vous avez un compte PayPal, pensez à nous de temps en temps, Votre don servira à mieux renforcer les structures associatives qui sous-tendent le monde des praticiens du futur. C’est simple, notre compte c’est teleprovidence@yahoo,fr; Par exemple dix euro par trimestre, ce serait déjà sympa ! Chaque fois que vous trouvez une vidéo intéressante chez nous faites un geste, que ce soit tel ou tel de nos blogs ou de nos chaînes. . Chaque fois que votre vidéo vous fait mieux connaitre, ne nous oubliez pas. Mille petits gestes des uns et des autres, cela fait beaucoup. Vous pouvez aussi acheter des livres ésotériques à notre librairie en ligne sur Price Minister à VULCAINJH. (Catalogue en ligne avec les prix). Vous pouvez aussi nous aider en nous recommandant à des confrères pour que nous les filmions

Nous comptons sur vous

O2 04 14

JHB

06 60 75 52 48 teleprovidence@yahoo.fr


"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou"Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube"

vendredi 24 mars 2017

Jacques Halbronn Plaidoyer pour une culture "bio" comme il y a une agri...

Jacques Halbronn L'alternance des vaches grasses (Droite) et maigres ( ...

Jacques Halbronn La zone de confort comme objet principal de l'astrologie

Jacques Halbronn L'astrologie cyclique et le nouveau critère clef de la zone de confort. Discours de la méthode.

L’astrologie cyclique et le nouveau  critère clef de la zone de confort. Discours de la méthode.
par  Jacques Halbronn

La recherche astrologique est une course d’obstacles et comme on dit à propos de la Kabbale, elle a de quoi rendre fou plus d’un, mal préparé pour une telle expédition.
Le probléme est double: trouver la « bonne » configuration » et en déterminer la « bonne » interprétation. Si l’on n’avance que sur l’un de ces deux points, on n’est pas arrivhttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/http://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/e à bon port, au bout de sa quéte. Il faut de longues années avant de trouver la bonne formule, le bon dosage, après moult tentatives, un peu à la façon d’un alchimiste. C’est dire que les données astronomiques et symboliques de base ne sont qu’un point de départ et qu’elles doivent être décantées, retravaillées. Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage et l’erreur, c’est de se contenter trop vite des résultats obtenus, de ne pas assez creuser, de ne pas être assez exigeant.
Il est vivement conseillé aux chercheurs en astrologie d’être à l’écoute du monde car le monde  n’est jamais  que le reflet des problématiques astrologiques. Ce qui est manifeste dans le monde doit impérativement interpeller le chercheur en astrologie (on préférera cette expression à celle d’astrologue, par trop vague sauf si l’on veuhttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/t s’en tenir à des généralités englobant la diversité des activités astrologiques, du haut en bas de l’échelle sociale) On aura compris que se limiter au langage mythologique ou au corpus astronomique ne suffit point pour l’excellente raison que d’un point de vue cognitif, les mythes et les astres sont un labyrinthe qui exige son fil d’Ariane si l’on ne veut pas être submergé et saturé.
Cela dit, la réalité proche n’est pas non plus d’une clarté évidente. Ce serait trop simple! Elle offre souvent de fausses pistes et le pire, c’est quand, du fait de quelque coincidence, une prévision se réalise. Or, une hirondelle ne fait pas le printemps!
Récemment, nous en sommes venus à nous intéresser à ce que l’on appelle en psycho-sociologie, la zone de confort et le fait d’y rester et d’en sortir et cela nous est apparu comme particulièrement approprié à une cyclogie binaire comme celle que nous préconisons depuis longtemps.
La binarité est certainement  est un principe crucial  pour la pensée astrologique et Barbault, il y a 50 ans (année où nous avons commencé notre parcours « initiatique »), avait bien pressenti l’enjeu dans son livre Les astres et l’HIstoire qui avait le mérite d’une volonté de simplification de l’astrologie mondiale, à un point d’ailleurs extréme, puisque l’on n’y tenait plus compte de la spécifcité des planétes, ni du signe où elles se trouvaient. Approche quantitative plutôt donc que quaitative et qui avait d’ailleurs conduit l’auteur à présenter l’opposition comme un aspect de détente.
Cela dit, on avait affaire avec Barbault  à une binarité de synthèse, puisqu’il travaillait sur un « bouquet » de 5 planétes (de Jupiter à Pluton). Pour notre part, nous penchons phttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/our une binarité « visuelle », ce qui implique que les facteurs existent réellement et qu’ils soient perceptibles à l’oeil nu, donc connus sur la longue durée.(ce qui n’est pas le cas de 3 des 5 planétes utilisées par Barbault)
Par ailleurs, nous préférions une dualité  planéte-étoile à une dualité demandée par Barnault, planéte-planéte car nous pensons que la véritable raison d’être des aspects est la connexion d’un facteur mobile, la planéte avec un facteur fixe, l’étoile.
Cela étant dit, passons à présent à la question de l’interprétation sans laquelle la meilleure des configurations risque de rester lettre morte. Barbault  proposait d’adopter une dialectique  tension-détente, en pensant notamment à la guerre et à la paix, lui qui étiat né dans l’Entre Deux Guerres (en 1921), ce qui n’était pas notre cas, étant un enfant de l’après guerre ( 1947)
Pour nous, qui ne nous intéressions pas  à l’astrologie individuelle comme branche spéciale,http://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/ l’astrologie mondiale recouvrait un champ plus vaste que pour Barbault puisque nous préconisions un seul et même modéle pour l’individuel et le collectif. et ce d’autant que philosophiquement, nous n’entendons pas isoler l’individu de son groupe d’appartenance.
D’où cette notion que nous introduisons à présent de zone de confort qui vaut à tous les niveaux. Etre ou ne pas être dans sa zone de confort, that is the question!
Les Ecritures traitent abondamment de ce processus à double tranchant. La Sortie d’Egypte correspondait pour les Hébreux à quitter leur zone de confort, celle-ci ne signifiant nullement que tout allait pour le mieux mais que l’on s’était habitué à un certain mode de vie, ne voulant pas quitter la proie pour l’ombre. Et les Hébreux ne se priveront pas dans le désert de le reprocher à Moïse. Jésus ne dit pas autre chose quand il recommande à ses disciples de quitter leurs proches. C’est dire que cette affaire de zone de confort n’est pas une chose nouvelle mais bien un enjeu existentiel qui se sera  présenté à l’homme de tout temps.
Si l’on prend l’année 1989 qui aura fait couler tant d’encre chez les astrologues, ce qui aura bénéficié au dit Barbault, comme on le sait. Quel fut le moteur des événements? Maihttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/s peut-on étudier un événement isolément? Barbault se sert du cycle Saturne-Neptune(méthode élaborée au début des années 50 (bien avant le modéle de 1967)  dont les conjonctions se reproduisent tous les 36 ans. Mais encore faut-il opposer un type d’événement à un autre, comme une configuration à une autre qui irait en sens inverse.
L’avantage de la zone de confort, c’est qu’à certains moments on  y revient et à d’autres, on s’en éloigne et cela nous conduit à dire que là se situe l’objet central de l’astrologie. Excusez du peu! L’avantahe, c’est que tout le monde comprend de quoi on parle et en particulier tous les thérapeutes, toutes écoles confondues, ce qui constitue un terrain commun de recherche.  A l’exemple de Barbault, on aura compris que l’on ne s’encombre plus ici de significations de planétes ou de signes. Rappelons que pour nous l’astrologie n’a aucune obligation à se gaver à outrance d’astronohttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/mie comme le croyait encore il y a 50 ans un autre maître à penser de l’astrologie française, à savoir Jean-Pierre Nicola (La condition solaire, 1964) avec son systéme RET qui englobait 9 astres (plus la Lune)
Comme on l’a dit, encore faut–il pouvoir constituer une série de dates correspondant à la même configuration. Nous avons expliqué ailleurs que la conjonction était le temps de la zone de confort et l’opposition la sortie de la zone de confort. Encore faut-il tenir compte d’orbes importantes, ce qui est bien plus nécessaire pour un modéle très dépouillé  que pour un modéle très chargé comme celui d’un Roger Héquet, obligé de renoncer aux orbes, du fait de la multiplicité des facteurs pris en compte.  L’orbe que nous consiférons est de 22°30 avant et après la conjonction, ce qui en laisse autant pour la configuration opposée. Comme on utilise 4 balises stellaires, il nous faut tout diviser par 4, ce qui fait qu’une opposition vaudra non pas 180° mais 45°.
Parmi les dates de sortie de la zone de confort, nous mettrons en avant trois grands moments: 1968, 1989 et 2011. Ce sont des moments où les gens voulaient du changement, et éhttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/taient prêts à en payer le prix. Les gouvernants doivent se méfier de ces moments « oméga » où l’aventure est au coin de la rue. Il est bien plus facile de passer par une période « alpha » de zone de confort! C’est dire que notre modéle peut se révéler fort précieux dans le champ de la science politique d’autant qu’il s’inscrit dans une durée compatible avec la vie politique, à savoir des périodes de 3 ans 1/2 et on est  loin des 36 ans de Barbault (ou des 18 ans si on coupe en 2 son cycle).
La période actuelle est de ce point de vue assez particulière puisque les élections se déroulent à une période charnière qui n’est ni alpha,ni oméga, à savoir autour de 22°30 d’écart entre Saturne, le seul curseur planétaire qui entre ici en jeu, et l’étoile fixe Antarès à 9° Sagittaire.  Il importe d’apprécier dans quelle mesure les 5 principaux candidats sont en phase avec la question de la zone de confort mais aussi de déterminer ceux qui jouent sur les deux tableaux, et qui entendent notamment se situer au centre de l’échiquier politique, comme l’équipe En Marche-Modem. Pluhttp://maqor.unblog.fr/2017/03/24/jacques-halbronn-lastrologie-cyclique-et-le-critere-clef-de-la-zone-de-confort-discours-de-la-methode/s généralement, la remise en question  du clivage Droite-Gauche nous semble caractéristique  de ce passage et cela favorise aussi le Front National qui veut lui aussi, à sa façon, dépasser un tel clivage. Mais il est clair que le FN se situe davantage dans une problématique de sortie de la zone de confort que le mouvement En Marche, lequel apparait quand même comme la continuité de ce qui s’est passé sous le quinquennat qui s’achève. Mais comme on est à la lisière entre les deux options de maintien ou de sortie de la zone de confort, il est difficile de prédire de quel côté cela va pencher.  Le fait est que le Brexit correspondait déjà à une sortie de la zone de confort et rappelons que ce n’est que depuis quelques semaines, qu’il a été entériné par le Parlement de Londres. Si l’on avait été en zone de confort, cela aurait été bloqué.  Autrement dit, la tentation du Frexit s’inscrirait alors dans la dynamique du Brexit et de toute façon, il y aura ensuite en jiuin les législatives. Cependant, Saturne connait chaque année une rétrogradation qui s’étale sur plusieurs mois, ce qui va encore compliquer les choses. L’entrée de Saturne en Capricorne correspondra à la véritable sortie de la zone de confort et cela ne se produira pas avant la fin de l’année.
On aura compris qu’à l’avenir, il serait bon de ne pas organiser des élections à n’importe quel moment. Et c’est bien là que l’on saisit toute l’importance d’une saine astrologie pour le bonheur de l’Humanité et il serait bon que l’Union Européenne y fasse appel. Malheureusement, comme on ne le sait que trop, l’astrologie n’a pas voix au chapitre  dans les cénacles mais celle que nous mettons en avant -sans fausse modestie- semble vouée à un assez bel avenir.  Qui vivra verra!













.


JHB
24. 03. 17