Faculté Libre d'Astrologie de Paris (FLAP)

Le but de ce blog est lié à la création en 1975 du Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) . Il sera donc question des passerelles entre Astrologie et Université mais aussi des tentatives de constituer des enseignements astrologiques.
Constatant les lacunes des astrologues dans le domaine des
sciences sociales (hommes et femmes, structures
nationales et supranationales etc), la FLAP assurera à ses
étudiants des connaissances de première main et les plus
récentes qui leur serviront de socle pour appréhender
l'astrologie et en repenser les contours.
L'enseignement par le biais de vidéos est notre priorité. Cela
rejoint le phénoméne actuel du MOOC pratiqué désormais
par un grand nombre d'enseignants et qui ne se limite nullement à l'enregistrement des cours mais constitue un genre spécifique.
La Faculté Libre d'Astrologie de Paris est née la même année autour de trois femmes, Catherine Aubier, Jacqueline Belluc et Marielle Clavel (Garrel) qui constituent par leurs initiales ABC. Pendant 20 ans, des dizaines d'enseignants en astrologie se sont succédé, surfant sur une période de forte demande. Malheureusement, ces enseignements n'ont pas fait l'objet d'enregistrement. Nous accueillons dans ce blog divers enseignants comme on le faisait dans la tradition de la FLAP, de tous horizons, comme Didier Geslain, Jacky Alaïz, Daniel Cobbi, qui nous ont autorisé à filmer leurs interventions. Nous y a ajoutons, à titre de cours magistraux les exposés données à Bordeaux, depuis 2008, dans le cadre de l'Atelier d'Astrologique d'Aquitaine dirigé par Josette Bétaiolle. Nous accueillons également divers cours d'astrologie à l'instar de la chaîne astrologique Valérie d'Armandy sur You Tube
NB Les vidéos antérieures à 2013 ne sont plus en ligne sur ce blog. Elles ont été transférées sur la chaîne Jacques Halbronn YOU TUBE ou sur les Archives Vidéo de Teleprovidence


FAITES UN GESTE DE TEMPS EN TEMPS POUR NOS CHAINES ESOTERIQUES

Soutenez TELEPROVIDENCE. Si vous avez un compte PayPal, pensez à nous de temps en temps, Votre don servira à mieux renforcer les structures associatives qui sous-tendent le monde des praticiens du futur. C’est simple, notre compte c’est teleprovidence@yahoo,fr; Par exemple dix euro par trimestre, ce serait déjà sympa ! Chaque fois que vous trouvez une vidéo intéressante chez nous faites un geste, que ce soit tel ou tel de nos blogs ou de nos chaînes. . Chaque fois que votre vidéo vous fait mieux connaitre, ne nous oubliez pas. Mille petits gestes des uns et des autres, cela fait beaucoup. Vous pouvez aussi acheter des livres ésotériques à notre librairie en ligne sur Price Minister à VULCAINJH. (Catalogue en ligne avec les prix). Vous pouvez aussi nous aider en nous recommandant à des confrères pour que nous les filmions

Nous comptons sur vous

O2 04 14

JHB

06 60 75 52 48 teleprovidence@yahoo.fr


"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou"Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube"

mercredi 26 avril 2017

Jacques Halbronn : Emmanuel Macron, un président de cohabitation, comme contre-pouvoir.


Emmanuel Macron, un président de cohabitation, comme contre-pouvoir.
par  Jacques  Halbronn

Il est très probable que Macron soit élu Président de la République, d’ici quelques semaines. Mais la vraie question n’est plus là, il s’agit de savoir quels seront ses vrais pouvoirs si, comme il est également fort probable, il ne disposera pas de majorité avec les députes d’En Marche, lesquels devraient être assez peu nombreux. Macron n’aura plus alors que le choix de la sauce à laquelle il préfére être mangé et cela passera nécessairement par ces partis « traditionnels » qui auront été enterrés un peu vite par les commentateurs. Rappelons qu’il n’aura manqué que  quelques milliers de voix à François Fillon pour dépasser Marine Le Pen. 400. 000 voix séparent Fillon et le Pen et il faut couper par deux pour calculer le différentiel, ce qui donne 200.000 voix en plus et en moins. On  est bien loin d’un raz de marée du FN!
On attendra donc avec le plus grand intérêt le soir du premier tour des législatives alors que le second tour des présidentielles ne réserve guère de suspense. Au lendemain du premier tour des législatives, Macron s’apercevra que son mouvement En Marche ne fait pas le poids et qu’il lui faut contracter des alliances avant le second tour pour ne pas être totalement laminé. Il faut qu’il comprenne que les ralliements  en sa faveur  ne dureront pas au delà du second tour des présidentielles, le but étant uniquement de faire barrage à Marine Le Pen.  Une fois le résultat atteint, les uns et les autres retourneront au bercail. Que ce soit Manuel Valls ou François Hollande, il ne s’agit que de travailler contre le FN. NI plus ni moins..
Toute la question sera alors de savoir avec qui En Marche fera alliance, ce qui signifie des désistements réciproques en faveur du premier arrivé, circonscription par circonscription, avec en outre l’intention d’empêcher le FN d’obtenir trop de voix. Rappelons que pour les régionales, le PS avait retiré ses candidats quand c’était nécessaire pour éviter de laisser des régions au FN.
Le PS  devrait parvenir à faire alliance avec La France Insoumise de Mélenchon  dans la vieiille tradition PS -PC et cela devrait lui garantir un nombre appréciable de députés. On peut donc raisonnablement imaginer  soit  une alliance de raison entre En Marche et le PS (uni aux écologiste de Yannick Jagot),  mais Mélenchon  y fera obstacle qui déteste autant Macron que Le Pen, soit pas d’alliance et  une majorité parlementaire qui imposera sa loi après le second tour au Président Macron. Il semble donc que tout va se jouer à gauche, selon les vieux schémas électoraux  qui auront perduré depuis des décennies.Qui pourrait être le Premier Ministre de gauche sous Macron? On pense à Gérard  Coullomb le maire de Lyon, un socialiste rallié de longue date à En Marche.
Autre cas de figure: le parti LR  se ressaisit et fait un beau score au premier tour des législatives, ce qui ferait une alternative pour Macron. Au Président Macron de peser le pour et le contre. et ce qu’il a le plus à perdre ou à gagner sur sa gauche ou sur sa droite. Mais l’on sait que les Républicains ont une dent contre l’allié d’En Marche, à savoir François Bayrou, le président du Modem. En revanche,  on ne peut exclure que les LR imposent dans ce cas un premier ministre de cohabitation à Macron comme ils ont su le faire à deux reprises sous Mitterand. Il pourrait s’agir d’Alain Juppé  compatible avec Macron qui aurait ainsi sa revanche sur Fillon qui l’avait emporté aux primaires de la droite et du centre  mais aussi sur Jospin qui avait imposé une cohabitation à Chirac 5 ans durant (1997-2002) alors que Juppé avait été jusque là Premier Ministre. Toutefois, Barouin semble avoir toutes  ses chances (cf infra)
Selon nous, au regard de nos travaux cyclologiques, nous pensons que Macron penchera plutrôt vers la Droite que vers la Gauche ou plutôt que le résultat des élections législatives le contraindra à un tel choix. La période actuelle est un temps de doute et de transition, d’hésitation. Elle ne pourra à terme  que déboucher, selon notre cyclologie, que sur une phase « oméga » favorable à la Droite. D’ailleurs,  François Barouin est dès à présent perçu comme le futur Premier Ministre d’un Macron, faute de l’être d’un Fillon, ce qui donnerait à ce bicéphalisme de la Ve République un « look » assez  jeune. On voit à quel point la Ve République est un régime hybride qui peut se présenter sous des jours très différents selon les rapports de force. Dès le départ, l’on savait que l’élection du Président de la République ne serait pas déterminante, sauf aux yeux des mauvais connaisseurs de nos institution, ce qui est le cas généralement des observateurs étrangers. Le premier ministre échappe au suffrage universel direct et reste l’affaire des partis. Le fait d’élire un président qui échappe aux partis n’est pas en soi une mauvaise chose et c’est même peut - être préférable, au regard de l’existence  de contre-pouvoirs dont il fat partie, à un président qui aurait une majorité parlementaire à sa botte.
Ceux qui croient à une dynamique présidentielle offrant une majorité au nouveau président élu devraient en être pour leurs frais car les précédents ne sauraient faire autorité. Jusque là ces présidents disposaient d’un parti en bonne et due forme alors que ce n’est pas vraiment le cas pour En Marche. En ce sens, Marine Le Pen est tout de même mieux lotie en nombre d’élus que Macron/ Le nouveau Président nous apparait donc comme un président de cohabitation qui ne disposera que de pouvoirs limités. Libre à lui, au demeurant, de spéculer sur les échecs de son gouvernement de cohabitation  pour dissoudre l’Assemblée Nationae au bout d’un an, comme l’y autorise la Constitution.
Au bout du compte,  Macron devrait faire un très bon Président de la République mais sans grands pouvoirs. Se situant au dessus des partis, il est fort bien placé en tant que gardien des institutions et dans un rôle de représentation. Le Centrisme de Macron le voue à ce statut d’arbitre et le prédispose à être un Président de cohabitation et ce dès son entrée en fonction, ce qui ne s’était jamais produit sous la Ve République.
Désormais, l’on peut même penser que l’élection du Président sera perçue comme assez secondaire et que le fait qu’à certains moments il dispose de plus de pouvoirs serait plus l’exception que la régle. Avec ces deux candisats sans soutien partisan substantiel, la Ve République se meut en un régime parlementaire, à l’instar de ses voisins (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, Pays Bas), le président de la République Française étant le pendant du souverain.
Il ressort que le Président de la République fait bel et bien partie des contre-pouvoirs et se situe au dessus de la mélée. Ce qu’on appelle cohabitation n’est en fait que l’expression de la dualité nécessaire entre le gardien d’institutions vouées à l’alternance et le premier ministre chargé de mener une certaine politique pour une période de temps qui dépend de l’évolution de la situation..







JHB
25. 04 17

Jacques Halbronn Astrologie Alpha Oméga: la dialectique Mort/ Instrumen...


Jacques Halbronn A propos de l'ouvrage " Prophétes et Prophétisme" : de...


mardi 25 avril 2017

jacques Halbronn Au sujet d'une présntation embrouillée de la production nostradamique

Au  sujet  d’une  présentation  embrouillée  de   la production  nostradamique
par  Jacques Halbronn

En 2012, André Vauchez a dirigé un collectif intitulé Prophéties et prophétisme.(Ed. Seuil). Parmi les contributeurs, nous nous intéresserons à la partie rédigée par Jean-René Armogathe et qui traite, entre autres,  de Nostradamus. Cet auteur dont nous avons suivi le séminaire à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes,(Ve section)  il y a un quinzaine d’années, cite trois de nos publications dans sa bibliographie.(p.203). dont  nos Documents Inexploités  sur le phénoméne Nostradamus (2002) et notre thèse d’Etat (soutenue en1999),  Le Texte prophétique en France. Formation et fortune, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2001, sans mentionner notre post-doctorat soutenu à l’EPHE, en 2007 , sous la direction de Louis Le Chatelier. Le dominicain Jean Giffré de Réchac et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle.(consultable sur le site propheties.it)!. Armogathe signale également les travaux du regretté Pierre Brind’amour (1993 et 1996) ainsi que les éditions des textes  dont se chargea Robert Benazra.(1984-1993) mais ne signale pas les bibliographies chronologiques  de Chomarat  ou du dit Benazra (1989-1990)
Nous restituons le passage d’Armogathe sur les éditions nostradamiques (pp. 164 -165):
« La production littéraire est l’objet de débats sur l’attribution et la datation des traités (sic). On lui attribue des almanachs parus entre 1550 et 1556, qui contiennent des calendriers (..) et un tableau de pronostications sur l’avenir. A ces textes en prose Notre-Dame (sic) ajouta à partir de 1555 des prophéties rimées dont une partie fut réunie en 1605 sous le titre de Présages. Publiées entre 1555 et 1558, ces Centuries sont composées de dix suites (parfois incomplètes) de 100 quatrains ».
Le « résumé » qu’Armogathe nous propose, en quelques lignes,  à la suite de ses lectures,  n’est guère satisfaisant. Certes, il signale qu’il y a débat autour de la datation de ce qu’il appelle étrangement des « traités ».  Il indique que des almanachs sont parus sous le nom de Nostradaus entre 1550 et 1556  alors que l’on en connait  pour les années suivantes (cf Nostradamus,  Présages en vers 1555-1567, présages en prose 1550-1559.. Présentation par   B. Chevignard, aux mêmes éditions du Seuil,,   en 1999,  où parait le dit recueil).
Ensuite Armogathe,  qu’à partir de 1555, Nostradamus ajoute des « prophéties rimées » et de fait, les almanachs sont agrémentés de quatrains, en général un par mois. Et en effet, ces quatrains seront rassemblés sous le titre de « Présages » dans les éditions des Centuries  du XVIIe siècle mais ne paraitront jamais isolément.
Puis Armogathe nous explique que ces « centuries » furent publiées entre 1555 et 1558″.  On peut penser que le lecteur non averti  ne sait  trop quoi comprendre d’un tel exposé.  Est-ce que ces centuries sont les  quatrains parus avec les almanachs et dont on lui a dit  qu’ils avaient été rassemblés en 1605 et est-ce que « ces centuries »   dont on nous parle et qui seraient parues entre 1555 et 1558,  désignent  ces mêmes   »présages » publiés en 1605?
Armogathe semble confondre les quatrains des almanachs, effectivement appelés présages, et les quatrains des Centuries  qui n’ont pas accompagné les almanachs même s’ils sont inspirés par leur contenu, comme nous l’avons montré dans nos travaux. Or, entre 1555 et 1558, en tout état de cause, ce ne sont pas dix centuries (comme Armogathe l’indique) mais sept centuries qui seraient parues, les centuries VIII à X  faisant l’objet d’un second volet  supposé paru en 1568, si l’on admet les datations d’éditions que pour notre part nous considérons comme des contrefaçons antidatées.
Voilà  donc le traitement auquel aura conduit  tout le travail de recherche bibliographique sur Nostradamus mené intensément pendant une trentaine d »années. à partir des années 80, tel qu’il se présente dans cet ensemble ambitieux dirigé par André Vauchez. No comment!








JHB
25. 04. 17

Jacques Halbronn La dimension magique et oraculaire des élections prés...

Jacques Halbronn Quel est le contenu archétypal de la Droite et de la G...